Français
  • Les JDC Line ont brillé pour les 40 ans d'Indochine

    Les JDC Line ont brillé pour les 40 ans d'Indochine

    Jean-Christophe Aubrée et son équipe ont éclairé le concert anniversaire d’Indochine, à l’espace Niemeyer, sans public mais diffusé par RTL2 et en ligne. Cette vidéo est disponible sur YouTube.

    « C’est un endroit très spécial », déclare l’éclairagiste Jean-Christophe Aubrée.
    « Le bâtiment a été conçu par Oscar Niemeyer, et le groupe jouait dans la zone principale, un grand dôme blanc souterrain, avec un plafond composé de milliers d’ailettes métalliques.
    Se produire dans un lieu qui fonctionne normalement comme une salle de conférences pour 300 personnes, créé une atmosphère brute, belle et unique. »

    La direction artistique était conduite par le leader du groupe, Nicola Sirkis. « Il m’avait donné pour mission d’animer ce plafond comme une galaxie, apportant ainsi encore plus de profondeur à ce lieu génial », poursuit Jean-Christophe. « Nicola cherchait une configuration soignée et simple. »

    Le concepteur a spécifié entre autres 10 des nouveaux GLP JDC Line. Le JDC Line GLP est un hybride, décliné du populaire JDC1. Il combine une puissante ligne stroboscopique encadrée par deux lignes de leds RGB matriçable par segments.Tous les projecteurs étaient par ailleurs installés au sol.

    « J’ai été initié à la gamme JDC par le représentant français de GLP en novembre 2020 lors d’une démonstration des produits à venir. Je ne cherche généralement pas de nouveaux produits de ce type car ils sont souvent une combinaison de projecteurs qui fonctionnent mieux individuellement.

    Cependant, le JDC Line a tout de suite attiré mon attention car il semble que ce soit un appareil vraiment simple et efficace. Il peut être utilisé comme un stroboscope, un blinder, un tube néon, avec une luminosité suffisante pour jouer avec le reste de mon kit. »

    Ces appareils montés sur des pieds, éclairaient le groupe à contre, tout en étant suffisamment discrets pour respecter l’architecture unique du lieu.
    « La lentille diffusante fournie avec le projecteur produisait une forme convexe vraiment surprenante et parfaitement adaptée pour apporter de la profondeur à la caméra.
    Les JDC Line apportaient également une grosse énergie visuelle, le tout dans un format compact. »

    Jean-Christophe les a programmés en mode pixel standard (Mode 5) à partir d’une console MA Lighting grandMA2 afin d’animer le stroboscope blanc et les cellules RGB. « Pour cette version 500, la ligne de stroboscope blanc est divisée en 20 cellules linéaires, encadrée par deux 2 lignes de 20 cellules linéaires également. »

    « Le JDC Line a apporté une réponse très fluide et parfaitement synchronisée à chaque instant et le menu de configuration se révèle très simple, les opérateurs se sentaient à l’aise pour programmer les paramètres souhaités.

    Ce projecteur a répondu à toutes mes attentes et constituait incontestablement le système le plus adapté pour ce genre de lieu où efficacité et flexibilité sont les maîtres mots. Quant à la lentille de diffusion, elle a vraiment dépassé mes attentes. C’est la première fois que j’apprécie à ce point une si belle lentille et à faible intensité dans un projecteur à LED. »

    Jean-Christophe Aubrée remercie le régisseur, Quentin Crouin et son équipe de Prodjekt, prestataire basé dans le Nord de la France, ainsi que David Nulli et l’équipe MPM Audio Light pour leur support lors de l’installation, ainsi que Martina Buchwald de GLP.

     

    News lesen...

  • GLP JDC1 offre du punch à l'émission

    GLP JDC1 offre du punch à l'émission "Big Performance"

    Avec “Big Performance Who is the Star in the Star”, la chaîne RTL a lancé une nouvelle émission de divertissement dans laquelle des célébrités se glissent dans la peau d’autres chanteurs très connus en usant de techniques de maquillage de haut niveau.

    Une partie du morceau est interprétée en playback avant de basculer en live avec la propre voix de l’artiste. Les membres du jury doivent ensuite deviner la véritable identité des interprètes.

    Le concepteur lumière David Kreileman et le concepteur associé / directeur technique Tim Franken ont spécifié 156 stroboscopes hybrides JDC1 GLP pour marquer efficacement les grands moments du show.

    L’exigence de l’éclairage était de marquer clairement et visuellement le passage du playback au chant live.

    « Après quelques réflexions et une discussion avec le décorateur Florian Wieder, l’idée est née de créer une scénographie avec des murs LED partiellement transparents, explique Tim Franken.

    Derrière ces panneaux LED, nous avons ensuite utilisé plusieurs doubles rangées de GLP JDC1. Du fait de son boîtier plat et de son rendu massif en sortie, c’était exactement ce qu’il fallait. Ainsi, nous avons pu répondre aux spécifications avec succès grâce au JDC1 qui a permis de concevoir des looks variés pour les performances individuelles. »

    « Quand on nous a décri le contenu de l’émission, le choix s’est vite porté sur le JDC1 GLP, confie l’éclairagiste David Kreileman. Ces appareils ont déjà prouvé leurs capacités à générer un véritable « effet waouh » sur d’autres émissions. Que ce soit pour la réduction, les variations violentes de lumière ou l’accentuation, nous apprécions cet appareil, depuis son lancement.

    Étant donné que les émissions sur lesquelles nous intervenons en conception lumière vont de la musique aux jeux télé-visés, la fonction 3-en-1 nous permet d’avoir toujours de nouveaux looks. Avec son stroboscope, sa fonction d’inclinaison et la possibilité de « flasher » en couleurs ainsi que de l’animer pixel par pixel, cela rend cet appareil formidable et polyvalent. »

    « Nous sommes également très enthousiasmés par le nouveau JDC Line, conclut Tim Franken. Lors du concert anniversaire du groupe de Cologne Kasalla le 13 juin 2020, nous avons pu en spé-cifier 12 dans le kit lumière. L’effet était tout simplement fantastique ! Nous utiliserons certainement ce nouvel appareil plus fréquemment à l’avenir. »

    Les quatre spectacles Big Performance ont été produits par Brainpool dans ses propres studios à Cologne Mühlheim en août dernier pour une diffusion du 12 septembre au 3 octobre.

    L’équipe était composée du concepteur et opérateur Wysiwyg Udo Rath, du pupitreur lumière de spectacle Sebastian Huwig, du blocker Christian Peters, du pupitreur lumière blanche Adam Balke, de l’opérateur vidéo Ingo Rath et de Wiebke Wilde, spécialiste réseau. Le prestataire de services techniques était Cape Cross.

     

    News lesen...

  • Jordan Magnée créé une matrice en X4 atom GLP pur Izïa

    Jordan Magnée créé une matrice en X4 atom GLP pur Izïa

    Plus connue sous son nom de scène Izïa, Izïa Higelin a récemment effectué une tournée de 24 dates intitulée Citadelle. Son éclairagiste, Jordan Magnée, inspiré par l’Atom X4 GLP une matrice inclinable de 96 Atom (sur un total de 124 projecteurs) pour donner vie à la scénographie.

    S-Group qui fournissait l’équipement, a investi dans l’Atom spécialement pour cette tournée. Le zoom 34° à 3,5° de ce petit projecteur qui embarque une source LED fullcolour de 30 W, permet de faire agréablement varier la taille volumétrique du faisceau.

    Cette tournée a démarré avant la crise du Covid-19 quand les mesures de sécurité plafonnaient les “rassemblements” à 1 000 personnes. La date de l’Olympia a donc été annulée et Izïa a alors pris la décision de jouer deux concerts consécutifs à “La Vapeur” à Dijon, accueillant 500 spectateurs pour le premier concert et 700 personnes à 21 heures.

    C’était la première collaboration entre Izïa et Jordan Magnée. « Pour rester dans l’esprit du nouvel album, elle a souhaité repartir de zéro pour constituer son équipe. » Jordan a adopté les Atom X4 sur la recommandation d’un autre éclairagiste. « Je cherchais un projecteur compact pour être intégré dans une matrice, avec un flux lumineux suffisant pour passer à travers le flux des autres projecteurs. Je les ai testés au “Studio” de S Group. La qualité de leur faisceau et leur rapport de zoom m’ont immédiatement séduit. »

    « Je cherchais à obtenir un look rock’n’roll dans l’esprit “retour aux sources” en envoyant du plafond de scène soit un wash parfaitement homogène, soit une forêt de faisceaux quasiment verticaux comme des faisceaux de PAR, à l’ancienne. Nous avons même accentué la ressemblance en ne sélectionnant que du blanc chaud sur les trois premiers titres, et en n’utilisant de la couleur qu’après, comme une belle surprise. »

    Le décor a été conçu pour être évolutif, explique Jordan. « Pour les plus grandes salles, la matrice pouvait être étendue, et dans les lieux où le plafond n’était pas assez haut, elle était déployée à l’horizontal ; les cadres rectangulaires de huit atom ont ensuite été installés à 60 cm du sol. Bien sûr, cette version est plus « frontale » du point de vue de l’audience, mais au moins nous avions toujours la possibilité d’utiliser les effets de pixels et bénéficier de l’impressionnant rapport de zoom de l’Atom. »

    Jordan Magnée a été épaulé par Etienne Gennatas (opérateur grandMA3), et collaborateur de longue date. Chacun des Atom X4 était programmé en mode complet de 9 canaux, contrôle de mélange de couleurs RGBW, plus zoom et gradateur / stroboscope.

    Jordan précise : « J’utilise le logiciel Resolume pour envoyer les données afin que la matrice réagisse directement au contenu créé spécifiquement pour ce spectacle. »

    S-Group a été très performant, explique-t-il, rapide pour l’accroche et pour les dérivations de la matrice. « Nous avons dû trouver comment installer le système rapidement à chaque date, tout en conservant la possibilité d’avoir deux configurations. »

    Ils ont trouvé qu’assembler un treillis d’échelles de 290 mm était le moyen le plus intelligent et efficace pour supporter les Atom qui s’intégraient parfaitement dans ce type de cadre, tout en laissant l’espace nécessaire pour les blocs d’alimentation externes.

    Pour l’Atome X4, plus généralement vu en installation fixe, il s’agissait d’un déploiement original.

    Le responsable France de GLP, Bruno P. Souchaud, se souvient des 178 atomes X4, fabriqués dans un blanc RAL spécifique, qui ont été vendus pour une exposition fixe de Pierre Cardin il y a quelques années.

    En conclusion, Jordan Magnée se dit ravi de la dynamique créée par la matrice des Atom X4 et de leur fiabilité. « Après une douzaine de concerts, nous n’avons rencontré aucun problème.” Sauf nouvelles recommandations, la tournée reprendra en octobre.

     

    News lesen...

  • Première sortie de la JDC Line avec des Top Modèles

    Première sortie de la JDC Line avec des Top Modèles

    Pour la grande finale du programme télévisé “Germany’s Next Topmodel” au Studio Berlin Adlershof, le concepteur lumière Manuel da Costa, a choisi des luminaires GLP pour éclairer le spectacle :

    Une matrice de 180 impressions X4 sur toute la longueur de trois passerelles assurait de couleurs de base nécessaire à la captation. 28 stroboscopes hybrides JDC1 et 14 des nouveaux JDC Line produisaient des effets punchy.

    « Le vrai problème pour cette finale 2020, était l’absence de public », nous explique Manuel. « Les finales précédentes se déroulaient toujours dans de grandes salles devant 10 000 spectateurs. Pour éviter de se produire dans une salle immense mais vide, la décision a été prise d’opter pour un studio plus petit, mais sans sacrifier la taille du plateau, car nous voulions conserver un environnement familier. Nous l’avons rétréci un peu l’espace et remplacé symboliquement les spectateurs absents par des silhouettes sur les passerelles.

    Les JDC1 ont été installés à l’entrée du plateau derrière le mur de led, où il a fonctionné sous plusieurs modes pour générer des effets différents. Manuel s’appuie régulièrement sur le puissant stroboscope hybride.
    « J’apprécie les modes du JDC1… comme stroboscope classique, comme effet LED ou comme panneau lumineux. Avec son tilt motorisé, c’est une solution polyvalente et vraiment bien complète. »

    C’est Oliver Schwendke de GLP qui lui a proposé de tester les nouvelles JDC Line. Avec 14 de ces nouvelles barres de leds développées dans l’esprit du JDC1, Manuel a ainsi pu fournir une finition visuelle spectaculaire au-dessus du mur LED. Manuel ne considère cependant pas la JDC Line comme une extension du JDC1 mais plutôt comme un nouveau luminaire indépendant qui s’adapte et transforme de manière optimale l’expérience du JDC1 et de sa technologie.

    « Ce que j’aime vraiment dans la gamme JDC, c’est le look chic et discret. L’excellente disposition et le choix des LED suggèrent initialement un produit vidéo, mais à l’allumage, la puissance colorée est inattendue », s’enthousiasme Manuel.

    La JDC Line sera disponible en 50 cm et 1 m. C’est la version plus courte qui a été utilisée pour «Next Topmodel Germany», mais Manuel dit qu’il a déjà des idées pour lesquelles la version 1 mètre sera idéale. «Je pense que sa fixation simple, donnant aux concepteurs la possibilité d’élargir la présentation, a un grand potentiel. Je vais certainement les utiliser à nouveau car ce test a éveillé mon intérêt.»

    En plus de Manuel da Costa, l’équipe mdc licht.gestalten était composée de Jonas König, Dennis Muhl, Viola Weinert, Tobi Petzold, Ludwig Laudan et Christoph Dahm.

     

    News lesen...

Actualités

Les JDC Line ont brillé pour les 40 ans d'Indochine
14/04/21
Les JDC Line ont brillé pour les 40 ans d'Indochine

Jean-Christophe Aubrée et son équipe ont éclairé le concert anniversaire d’Indochine, à l’espace Niemeyer, sans public mais diffusé par RTL2 et en ligne. Cette vidéo est disponible sur YouTube.

« C’est un endroit très spécial », déclare l’éclairagiste Jean-Christophe Aubrée.
« Le bâtiment a été conçu par Oscar Niemeyer, et le groupe jouait dans la zone principale, un grand dôme blanc souterrain, avec un plafond composé de milliers d’ailettes métalliques.
Se produire dans un lieu qui fonctionne normalement comme une salle de conférences pour 300 personnes, créé une atmosphère brute, belle et unique. »

La direction artistique était conduite par le leader du groupe, Nicola Sirkis. « Il m’avait donné pour mission d’animer ce plafond comme une galaxie, apportant ainsi encore plus de profondeur à ce lieu génial », poursuit Jean-Christophe. « Nicola cherchait une configuration soignée et simple. »

Le concepteur a spécifié entre autres 10 des nouveaux GLP JDC Line. Le JDC Line GLP est un hybride, décliné du populaire JDC1. Il combine une puissante ligne stroboscopique encadrée par deux lignes de leds RGB matriçable par segments.Tous les projecteurs étaient par ailleurs installés au sol.

« J’ai été initié à la gamme JDC par le représentant français de GLP en novembre 2020 lors d’une démonstration des produits à venir. Je ne cherche généralement pas de nouveaux produits de ce type car ils sont souvent une combinaison de projecteurs qui fonctionnent mieux individuellement.

Cependant, le JDC Line a tout de suite attiré mon attention car il semble que ce soit un appareil vraiment simple et efficace. Il peut être utilisé comme un stroboscope, un blinder, un tube néon, avec une luminosité suffisante pour jouer avec le reste de mon kit. »

Ces appareils montés sur des pieds, éclairaient le groupe à contre, tout en étant suffisamment discrets pour respecter l’architecture unique du lieu.
« La lentille diffusante fournie avec le projecteur produisait une forme convexe vraiment surprenante et parfaitement adaptée pour apporter de la profondeur à la caméra.
Les JDC Line apportaient également une grosse énergie visuelle, le tout dans un format compact. »

Jean-Christophe les a programmés en mode pixel standard (Mode 5) à partir d’une console MA Lighting grandMA2 afin d’animer le stroboscope blanc et les cellules RGB. « Pour cette version 500, la ligne de stroboscope blanc est divisée en 20 cellules linéaires, encadrée par deux 2 lignes de 20 cellules linéaires également. »

« Le JDC Line a apporté une réponse très fluide et parfaitement synchronisée à chaque instant et le menu de configuration se révèle très simple, les opérateurs se sentaient à l’aise pour programmer les paramètres souhaités.

Ce projecteur a répondu à toutes mes attentes et constituait incontestablement le système le plus adapté pour ce genre de lieu où efficacité et flexibilité sont les maîtres mots. Quant à la lentille de diffusion, elle a vraiment dépassé mes attentes. C’est la première fois que j’apprécie à ce point une si belle lentille et à faible intensité dans un projecteur à LED. »

Jean-Christophe Aubrée remercie le régisseur, Quentin Crouin et son équipe de Prodjekt, prestataire basé dans le Nord de la France, ainsi que David Nulli et l’équipe MPM Audio Light pour leur support lors de l’installation, ainsi que Martina Buchwald de GLP.

 

GLP JDC1 offre du punch à l'émission
3/11/20
GLP JDC1 offre du punch à l'émission "Big Performance"

Avec “Big Performance Who is the Star in the Star”, la chaîne RTL a lancé une nouvelle émission de divertissement dans laquelle des célébrités se glissent dans la peau d’autres chanteurs très connus en usant de techniques de maquillage de haut niveau.

Une partie du morceau est interprétée en playback avant de basculer en live avec la propre voix de l’artiste. Les membres du jury doivent ensuite deviner la véritable identité des interprètes.

Le concepteur lumière David Kreileman et le concepteur associé / directeur technique Tim Franken ont spécifié 156 stroboscopes hybrides JDC1 GLP pour marquer efficacement les grands moments du show.

L’exigence de l’éclairage était de marquer clairement et visuellement le passage du playback au chant live.

« Après quelques réflexions et une discussion avec le décorateur Florian Wieder, l’idée est née de créer une scénographie avec des murs LED partiellement transparents, explique Tim Franken.

Derrière ces panneaux LED, nous avons ensuite utilisé plusieurs doubles rangées de GLP JDC1. Du fait de son boîtier plat et de son rendu massif en sortie, c’était exactement ce qu’il fallait. Ainsi, nous avons pu répondre aux spécifications avec succès grâce au JDC1 qui a permis de concevoir des looks variés pour les performances individuelles. »

« Quand on nous a décri le contenu de l’émission, le choix s’est vite porté sur le JDC1 GLP, confie l’éclairagiste David Kreileman. Ces appareils ont déjà prouvé leurs capacités à générer un véritable « effet waouh » sur d’autres émissions. Que ce soit pour la réduction, les variations violentes de lumière ou l’accentuation, nous apprécions cet appareil, depuis son lancement.

Étant donné que les émissions sur lesquelles nous intervenons en conception lumière vont de la musique aux jeux télé-visés, la fonction 3-en-1 nous permet d’avoir toujours de nouveaux looks. Avec son stroboscope, sa fonction d’inclinaison et la possibilité de « flasher » en couleurs ainsi que de l’animer pixel par pixel, cela rend cet appareil formidable et polyvalent. »

« Nous sommes également très enthousiasmés par le nouveau JDC Line, conclut Tim Franken. Lors du concert anniversaire du groupe de Cologne Kasalla le 13 juin 2020, nous avons pu en spé-cifier 12 dans le kit lumière. L’effet était tout simplement fantastique ! Nous utiliserons certainement ce nouvel appareil plus fréquemment à l’avenir. »

Les quatre spectacles Big Performance ont été produits par Brainpool dans ses propres studios à Cologne Mühlheim en août dernier pour une diffusion du 12 septembre au 3 octobre.

L’équipe était composée du concepteur et opérateur Wysiwyg Udo Rath, du pupitreur lumière de spectacle Sebastian Huwig, du blocker Christian Peters, du pupitreur lumière blanche Adam Balke, de l’opérateur vidéo Ingo Rath et de Wiebke Wilde, spécialiste réseau. Le prestataire de services techniques était Cape Cross.

 

Jordan Magnée créé une matrice en X4 atom GLP pur Izїa
16/07/20
Jordan Magnée créé une matrice en X4 atom GLP pur Izïa

Plus connue sous son nom de scène Izïa, Izïa Higelin a récemment effectué une tournée de 24 dates intitulée Citadelle. Son éclairagiste, Jordan Magnée, inspiré par l’Atom X4 GLP une matrice inclinable de 96 Atom (sur un total de 124 projecteurs) pour donner vie à la scénographie.

S-Group qui fournissait l’équipement, a investi dans l’Atom spécialement pour cette tournée. Le zoom 34° à 3,5° de ce petit projecteur qui embarque une source LED fullcolour de 30 W, permet de faire agréablement varier la taille volumétrique du faisceau.

Cette tournée a démarré avant la crise du Covid-19 quand les mesures de sécurité plafonnaient les “rassemblements” à 1 000 personnes. La date de l’Olympia a donc été annulée et Izïa a alors pris la décision de jouer deux concerts consécutifs à “La Vapeur” à Dijon, accueillant 500 spectateurs pour le premier concert et 700 personnes à 21 heures.

C’était la première collaboration entre Izïa et Jordan Magnée. « Pour rester dans l’esprit du nouvel album, elle a souhaité repartir de zéro pour constituer son équipe. » Jordan a adopté les Atom X4 sur la recommandation d’un autre éclairagiste. « Je cherchais un projecteur compact pour être intégré dans une matrice, avec un flux lumineux suffisant pour passer à travers le flux des autres projecteurs. Je les ai testés au “Studio” de S Group. La qualité de leur faisceau et leur rapport de zoom m’ont immédiatement séduit. »

« Je cherchais à obtenir un look rock’n’roll dans l’esprit “retour aux sources” en envoyant du plafond de scène soit un wash parfaitement homogène, soit une forêt de faisceaux quasiment verticaux comme des faisceaux de PAR, à l’ancienne. Nous avons même accentué la ressemblance en ne sélectionnant que du blanc chaud sur les trois premiers titres, et en n’utilisant de la couleur qu’après, comme une belle surprise. »

Le décor a été conçu pour être évolutif, explique Jordan. « Pour les plus grandes salles, la matrice pouvait être étendue, et dans les lieux où le plafond n’était pas assez haut, elle était déployée à l’horizontal ; les cadres rectangulaires de huit atom ont ensuite été installés à 60 cm du sol. Bien sûr, cette version est plus « frontale » du point de vue de l’audience, mais au moins nous avions toujours la possibilité d’utiliser les effets de pixels et bénéficier de l’impressionnant rapport de zoom de l’Atom. »

Jordan Magnée a été épaulé par Etienne Gennatas (opérateur grandMA3), et collaborateur de longue date. Chacun des Atom X4 était programmé en mode complet de 9 canaux, contrôle de mélange de couleurs RGBW, plus zoom et gradateur / stroboscope.

Jordan précise : « J’utilise le logiciel Resolume pour envoyer les données afin que la matrice réagisse directement au contenu créé spécifiquement pour ce spectacle. »

S-Group a été très performant, explique-t-il, rapide pour l’accroche et pour les dérivations de la matrice. « Nous avons dû trouver comment installer le système rapidement à chaque date, tout en conservant la possibilité d’avoir deux configurations. »

Ils ont trouvé qu’assembler un treillis d’échelles de 290 mm était le moyen le plus intelligent et efficace pour supporter les Atom qui s’intégraient parfaitement dans ce type de cadre, tout en laissant l’espace nécessaire pour les blocs d’alimentation externes.

Pour l’Atome X4, plus généralement vu en installation fixe, il s’agissait d’un déploiement original.

Le responsable France de GLP, Bruno P. Souchaud, se souvient des 178 atomes X4, fabriqués dans un blanc RAL spécifique, qui ont été vendus pour une exposition fixe de Pierre Cardin il y a quelques années.

En conclusion, Jordan Magnée se dit ravi de la dynamique créée par la matrice des Atom X4 et de leur fiabilité. « Après une douzaine de concerts, nous n’avons rencontré aucun problème.” Sauf nouvelles recommandations, la tournée reprendra en octobre.

 

Première sortie de la JDC Line avec des Top Modèles
25/06/20
Première sortie de la JDC Line avec des Top Modèles

Pour la grande finale du programme télévisé “Germany’s Next Topmodel” au Studio Berlin Adlershof, le concepteur lumière Manuel da Costa, a choisi des luminaires GLP pour éclairer le spectacle :

Une matrice de 180 impressions X4 sur toute la longueur de trois passerelles assurait de couleurs de base nécessaire à la captation. 28 stroboscopes hybrides JDC1 et 14 des nouveaux JDC Line produisaient des effets punchy.

« Le vrai problème pour cette finale 2020, était l’absence de public », nous explique Manuel. « Les finales précédentes se déroulaient toujours dans de grandes salles devant 10 000 spectateurs. Pour éviter de se produire dans une salle immense mais vide, la décision a été prise d’opter pour un studio plus petit, mais sans sacrifier la taille du plateau, car nous voulions conserver un environnement familier. Nous l’avons rétréci un peu l’espace et remplacé symboliquement les spectateurs absents par des silhouettes sur les passerelles.

Les JDC1 ont été installés à l’entrée du plateau derrière le mur de led, où il a fonctionné sous plusieurs modes pour générer des effets différents. Manuel s’appuie régulièrement sur le puissant stroboscope hybride.
« J’apprécie les modes du JDC1… comme stroboscope classique, comme effet LED ou comme panneau lumineux. Avec son tilt motorisé, c’est une solution polyvalente et vraiment bien complète. »

C’est Oliver Schwendke de GLP qui lui a proposé de tester les nouvelles JDC Line. Avec 14 de ces nouvelles barres de leds développées dans l’esprit du JDC1, Manuel a ainsi pu fournir une finition visuelle spectaculaire au-dessus du mur LED. Manuel ne considère cependant pas la JDC Line comme une extension du JDC1 mais plutôt comme un nouveau luminaire indépendant qui s’adapte et transforme de manière optimale l’expérience du JDC1 et de sa technologie.

« Ce que j’aime vraiment dans la gamme JDC, c’est le look chic et discret. L’excellente disposition et le choix des LED suggèrent initialement un produit vidéo, mais à l’allumage, la puissance colorée est inattendue », s’enthousiasme Manuel.

La JDC Line sera disponible en 50 cm et 1 m. C’est la version plus courte qui a été utilisée pour «Next Topmodel Germany», mais Manuel dit qu’il a déjà des idées pour lesquelles la version 1 mètre sera idéale. «Je pense que sa fixation simple, donnant aux concepteurs la possibilité d’élargir la présentation, a un grand potentiel. Je vais certainement les utiliser à nouveau car ce test a éveillé mon intérêt.»

En plus de Manuel da Costa, l’équipe mdc licht.gestalten était composée de Jonas König, Dennis Muhl, Viola Weinert, Tobi Petzold, Ludwig Laudan et Christoph Dahm.

 

Vidéos

impression FR 10 Bar
impression FR 10 Bar
With a new optical system, the impression FR10 Bar uses a larger size output aperture, as used in the impression FR1 giving a new look from a familiar style. The impression FR10 Bar contains 10 sources, each individually zoomable with a high output 60 Watt RGBW LED that color matches with the entire...
GLP HIGHLANDER
GLP HIGHLANDER
The new GLP HIGHLANDER - A powerful washlight with 1.400 W, impressive 230 mm Fresnel front lens, 5.5° beam up to 63° softwash, natural colors, 4 blade framing... and more.
LDI2019 GLP Show
LDI2019 GLP Show
Have fun with our light show from out booth at LDI 2019 in Las Vegas. Thanks for Matt Shimamoto and Nate files for yet another incredible show!
GLP KNV Family
GLP KNV Family
KNV CUBE, ARC, LINE & DOT - Explore a new level of stage design possibilities

Evénements


Mar, 26. octobre - Mer, 27. octobre | LEaT con X | Hamburg Info


Ven, 19. novembre - Dim, 21. novembre | LDI 2021 | tba. | Las Vegas Info

Réseaux sociaux

GLP impression X5 IP BAR - Coming Soon
GLP impression X5 IP BAR - Coming Soon Coming Soon - The GLP impression X5 IP Bar is the logical evolution of the well-known impression X4 Bar and the consequent answer to the increased demand for weatherproof LED lights.
streamer by GLP - Remote Control
streamer by GLP - Remote Control The streamer by GLP can be easily controlled remotely from anywhere in the world!
This can be helpful, for example, if you want to illuminate all speakers from a central location during a video conference. Mark Ravenhill explains how it Read More
Creative Light 1 -  Feature Video
Creative Light 1 - Feature Video In this video, Michael shows you some details of the new Creative Light 1 and the various control options.
00:00 Intro
00:10 The Creative Light 1
00:47 Overview
01:51 Versions
02:48 Package Contents
03:02 Single Unit / Tour Packs
03:18 Read More
GLP's 10 Out Of 10 with Jennifer Tipton
GLP's 10 Out Of 10 with Jennifer Tipton This week's guest on GLP's 10 Out Of 10 is award winning lighting designer Jennifer Tipton. With an amazing career across the genres of dance, opera and theatre, Jennifer is also the head of lighting design at Yale School of Read More

Load More

SOCIAL LINKS

Merchandise Shop

FIER MEMBRE DE

  • VPLT
  • plasa
  • ALD
  • NAMM
  • usitt
  • ESTA
  • STLD